[Escape Game] Bring Out

Etablissement : Bring Out

Salles : L’héritage et le Photographe

Nombre de joueurs : 3 à 6 joueurs

Merci à Bring Out pour leur invitation.

*

Notre expérience : De passage à Brive-la-Gaillarde pour tester les salles de la Gaillard Académie, nous repérons un autre établissement et décidons de tenter notre chance. Nous nous embarquons pour une aventure !

L’héritage

La mort soudaine et mystérieuse d’un millionnaire excentrique vous oblige, vous les héritiers potentiels, à vous rassembler à la hâte dans sa demeure isolée  pour annoncer sa « dernière volonté ». Cependant, vous  n’êtes pas tous déçus par cette nouvelle. Le tueur à sang froid qui est responsable de la mort du
millionnaire, a décidé de profiter de la situation, pour se débarrasser de tous les autres à la fois. Soudain, un invité se rend compte que les verres ont été  empoisonnés.
Vous n’avez que 60 minutes pour découvrir le criminel et le forcer à vous donner un antidote.
Serez-vous capables de résoudre le mystère ?

L’héritage de Bring Out est annoncé au croisement entre un escape game et un jeu de rôle. Avant notre entrée dans la salle, le maître du jeu nous remet à chacun une enveloppe qui contient la fiche du personnage que nous incarnerons pendant la partie. Nous trouvons des informations personnelles, une description physique, un peu d’histoire et surtout si nous sommes le tueur ou non. Car il y a un tueur parmi les joueurs. Nous entrons dans la salle et la partie commence !

Nous sommes assez friands des escape game aux concepts différents et cette salle avait tout pour nous plaire. Sauf que ça ne marche pas du tout… Le jeu de rôle est mal intégré dans la partie. Le tueur n’a aucune rôle spécifique à jouer, si ce n’est cacher son identité pendant que les autres joueurs trouvent des indices qui l’identifient (des indices que l’on a mis beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps à comprendre). Nous n’avons pas accroché. Pour une salle avec un peu de jeu de rôle et un traitre qui a vraiment un rôle, nous vous conseillons L’agent double de Guantanamo de Alive Room à Bayonne, une de nos salles favorites.

En plus de cette semi-enquête, il faut résoudre les énigmes de la salle qui sont assez moyennes globalement et c’est vraiment très dommage parce qu’il y a de très bonnes idées. Mais la salle manque de rythme et la logique des énigmes nous a plusieurs fois échappé.

En bref, la salle ne nous a pas plu. Nous n’avons pas accroché à l’enquête et au jeu de rôle, et les énigmes sont moyennes. Peut-être qu’elle plaira plus à d’autres joueurs.

Le photographe

Le pervers aux photos a encore frappé ! Vous et vos amis êtes les témoins accidentels d’un crime odieux… Mais avant d’avoir pu décider que faire vous voilà enlevés à votre tour. Menottes au poignet, cagoule sur la tête, vous ne savez pas où il vous emmène… De peur d’être démasqué, ce détraqué a décidé de se débarrasser de vous. Mais avant ça, il va s’amuser un peu.

Si vous voulez une salle glauque, gore et sanguinolante, vous serez servi avec le photographe. Des faux corps qui pendent, du sang qui dégoulinent sur les murs et des seaux remplis de substance douteuse à fouiller, cette salle est horriblement glauque. Les décors sont parfaits pour l’ambiance.

Les énigmes sont plutôt pas mal sans être trop compliquées. Elles demandent de la coopération entre les joueurs et ça, on aime beaucoup.

En bref, une salle pas trop mal dont les points forts sont l’ambiance et les décors.

*

Notre note : ♥ ♥

On n’a malheureusement pas accroché à cet établissement. La première salle nous a énormément déçu, c’était difficile d’enchaîner ensuite.

Difficulté : ★ ★ ★ ★ ☆

Les salles sont plutôt difficiles. En particulier la première, si vous n’avez pas la logique du gérant, il vous sera très difficile de progresser sans indices (et nous perdons une minute par indice donné)…

Immersion : ★ ★ ☆ ☆ ☆

On sent que le gérant a tout fait lui-même : déjà c’est assez fort à souligner ! Mais les décors ne sont clairement pas de haute qualité. On notera la room du Photographe qui offre une bonne immersion. Petite déception aussi de n’avoir eu aucune musique durant les deux rooms (alors qu’on aurait dû en avoir, au moins pour la deuxième salle).

 

*

Conclusion : Bring Out est un établissement Quitte ou Double. On adore, ou on va pas aimer. Malheureusement pour nous, ça a plutôt été la deuxième option. A Brive, on vous conseillera en priorité les salles de la Gaillard Académie qui sont beaucoup plus abouties.
Il est à souligner que la salle du Photographe reste une room sympathique à jouer, on la conseillera en priorité aux joueurs qui ont soif de nouveaux escapes (et de sang).

Benjamin et Fanny

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s